Neuvième concours - 06/04/2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Annabeth Chase
avatar
« Grecque »
Messages : 3819

MessageSujet: Neuvième concours - 06/04/2013    Sam 6 Avr - 20:08

1H 1OS - Le numéro neuf !


Tu veux participer au prochain concours ? Demande, et on trouvera pour une date !

Le thème :
Après le rapatriement des demi-dieux grecs et des sorciers au camp jupiter, ce dernier décide d'organiser une soirée scène ouverte pour détendre l'atmosphère.


Les jurys : Mary Jones. Vous ?

Les participants : Luna Lovegood, Neville Londubat, Eileen S. Harrison, Jans Ackward, Rachel E. Dare, A voir.



 
Voir le profil de l'utilisateur
Neville Londubat
avatar
« Sorcier »
Messages : 685
Humeur : Get bored and shoot the wall.

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Sam 6 Avr - 20:16

Je m'inscris Very Happy


Now I see fire
Inside the mountain
I see fire
Burning the trees
 
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma R. Prescott
avatar
« Grecque »
Messages : 393
Humeur : I'll be the beauty queen in tears ♫

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Sam 6 Avr - 20:16

Je m'inscris, mon petit colibri ! ♥


bébé soit le clown de la classe je serai la reine de beauté en larmes.
 
 
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Lovegood
avatar
« Sorcière »
Messages : 1310
Humeur :

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Sam 6 Avr - 20:16

Tout pareil ! sapin




You're just as sain as I am.
 
Voir le profil de l'utilisateur
Jans Ackward
avatar
« Grec »
Messages : 1384
Humeur : I think I'm drowning asphixiated...

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Sam 6 Avr - 20:17

Bien sur que je m'inscris !


I'm Coming Up For Air !

 
Voir le profil de l'utilisateur
Mary Jones
avatar
« Grecque »
Messages : 3192
Humeur : I want eat cake !

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Sam 6 Avr - 20:38


Le sujet !

C'est un soir comme un autre. Peut-être pas complètement, en réalité. Vous voici tous à la colonie romaine : que vous soyez un sorcier en vacance ou un demi-dieu évadé de sa colonie parce que des méchants l'ont envahie, ou simplement parce que vous vivez ici. Pour en quelque sorte fêter ça, les préteurs ont décidé d'organiser une grande soirée. Les sorciers se sont mis au travail, et voici donc le café terrasse, en haut d'une colline, métamorphosé. A l'extérieur, il semble le même, mais l'intérieur a pourtant changé. Il a été agrandit, et décoré. Et vous, vous êtes convié à participer à la grande soirée. En plus, c'est une soirée jeunes talents.

La soirée va-t-elle se dérouler bien ? Sera-t-elle agréable ? Allez-vous vous amuser ? Rencontrer l'amour de votre vie !? Commettre un meurtre ?
C'est à vous de nous le raconter.



Love is life.
I remember those times, when we used to share everything we had. When we were young, innocent and we thought everything was possible. But guess what ? It wasn't. And we fell hard, and we tore apart.
And I miss you, you know.
(i miss maryson / code northern lights.)
 
Voir le profil de l'utilisateur
Neville Londubat
avatar
« Sorcier »
Messages : 685
Humeur : Get bored and shoot the wall.

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Sam 6 Avr - 21:36

Une fête chez les Romains. Encore une. Pourquoi une fête ? Neville les détestait. Devoir parler à des gens qu'on ne connaît pas, entendre la musique qui fait vibrer les tympans, et puis danser... Quelle horreur.
Neville n'était pas asociale. Ou plutôt si. La foule n'était pas son truc, ni même les regroupements. Mais cette fois-ci, l'ambiance était plus lourde, plus pesante. La guerre sans doute ? Les gens s'amusaient quand même, donc ça ne changeait pas grand-chose.
Mais il ne comprenait pas pourquoi ils baissaient la garde comme cela. Il ne fallait donc pas assurer ses arrières ? Si l'ennemi profitait de leur " distraction " pour attaquer ? Mais dans ce cas-là, Reyna n'aurait pas organisé la fête. Elle est prêteur quand même. Elle doit savoir ce qu'elle fait, ou du moins, Neville l'espérait.
Il regarda le buffet où étaient dressés de succulents plats et sucreries avec lassitude. Depuis quelques temps il avait perdu l'appétit. Mais s'il mangeait, ça l'occupera et il arrêtera de broyer du noir, pour quelques minutes.
En s'approchant de la salade de thon, il se dit qu'il était ridicule . Une autre voix lui souffla que de toute façon, il l'était tout le temps. Il haussa les épaules. Qu'importe... Soudain, son pied rencontra quelque chose de dur. Un couteau planté dans le sable. C'était pour remplacer la hache de guerre, qu'on enterre ? Ça symbolisait la paix greco-romaine ?
Sa chute fut rapide, et alors qu'il allait être la tête dans le sable, il se rattrapa de justesse à un drapeau. Il se releva vite et réalisa qu'il n'était pas couché par terre, avec les rires qui allaient avec. Un sourire se forma sur son visage. Cette fête n'était peut-être pas si horrible, et c'était peut-être l'événement déclencheur qui allait tout faire changer pour lui. La chance était peut-être en train de tourner...


( C'est nul mais... J'avais pas d'idées )


Now I see fire
Inside the mountain
I see fire
Burning the trees
 
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma R. Prescott
avatar
« Grecque »
Messages : 393
Humeur : I'll be the beauty queen in tears ♫

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Sam 6 Avr - 21:38

Le bois, ça ne résiste pas à tout. Comprenez : c'est fort, c'est gros, c'est imposant, ça peut servir d'arme. Ça sert aussi pour faire des meubles. Mais le bois, ça a beau être grand, puissant, un « matériau noble » comme diraient les rejetons d'Héphaïstos – pardon pardon, Vulcain -, un outil spirituel puissant, comme diraient les allumés de la sorcellerie, un truc dur, qui tient bien, et même que tu peux casser la gueule aux gens avec, diraient les gamins d'Arès – non, je ne sais plus son nom en romain. Mais le bois, ça avait beau être magnifique, sentimental, solide, consistent, pur, tout ce que tu veux, et même féérique – pendant qu'on y est – et bah ça ne résistait pas à tout. Et encore moins à une enfant d'Apollon énervée.
Non, sans rire, si je ne lâchais pas l'accoudoir de la chaise, j'étais à peu près sûre qu'il allait casser. Je le serais tellement fort, que j'allais finir par l'amocher. Ou alors ma main aurait moins de chance. Mais j'espérais que ça serait plutôt l’accoudoir.

Le visage crispé, détourné de la scène, caché par sa chevelure, une fille d'Apollon semblait déchainer ses nerfs sur la rocking chair où elle était assise. Elle compressait le bois dans sa paume, tellement fort que les jointures de ses mains commençaient à blanchir dangereusement. Elle se mordit la lèvre inférieure, pressant fortement ses dents sur le bout de chair.

C'en était trop. Je ne réalisai pas tout de suite ce que je fis. Mon instinct contrôlait pour moi. Je me suis levée, tout à coup, et j'ai couru en direction de la porte d'entrée. Disons plutôt que j'ai bondis de ma chaise pour atteindre la sortie au plus vite. J'ai bousculé des gens, attablés, debout, un verre à la main, attentifs, bavards. J'ai foncé comme une proie faible qui tente de s'échapper. J'ai dérangé des couples, des gosses, des adultes. J'ai envoyé valdinguer des sorciers, des romains, et même des grecs. Tout ça pour arriver, à la porte, et d'ailleurs courir plus loin, encore, ne pas m'arrêter, jusqu’à me retrouver à une cinquantaine de mètres du café terrasse. Là, dans la nuit sombre, enveloppée dans la chaleur de San Fransisco. On avait beau être en été, il faisait tard, mais pas pour autant frai. On aurait même dit que les étoiles nous procuraient de la chaleur. Et en ayant galopé comme je l'ai fait, pas étonnant que je me sois sentie en nage. Je pris mon souffle un instant, levant les yeux, fixant le ciel, parsemé de milliers de points clairs qui brillaient, rayonnaient, me narguaient, même.
Et oui, sur le coup, j'enviais les étoiles de ne pas avoir d'appareils auditifs.

Il faut bien avouer que ça a été une déception pour la jeune fille. Elle s'attendait à une bonne soirée. Certes, l'ambiance était là. Des millions de lampions, partout dans la salle. Une soirée jeunes talents, pour voir, selon elle, ce que valaient les romains. Soirée qui a finalement tournée en karaoké. Si la plupart des gens ont une voix supportable au naturel, il paraissait que ça n'était pas le cas de ceux qui avaient décidé de chanter à ce moment-là. Des casseroles ? Non. Pire. Des autocuiseurs. Des marmites. Des cocottes minutes. Et bien entendu, la fille du dieu des arts n'avait pas supporté. Quel dommage.

Je me demandai une seconde ce que je pourrais faire, maintenant. Y retourner ? Plutôt crever. Et puis, on devait certainement grogner sur l'idiote qui a bousculé tout le monde.
Alors, je ne sais pas.
J'ai réfléchi. Comme il m'arrive de réfléchir quand j'écoute de la musique. Ce type de réflexion étrange et stoïque, fluide, comme un ruban qui flotte au gré du vent. Ces sortes de pensées légères, qu'on a toujours dans un coin de son cerveau, qui ne disparaît jamais vraiment. Cette espèce de sentiment qu'on attrape, le matin, quand on vient juste de se réveiller, qu'on a encore son rêve en mémoire, et qu'on est encore à moitié endormi, à moitié bercé dans les bras de Morphée. A moitié ailleurs.
Alors, je me suis laissée tomber dans l'herbe. Comme une merde qui sort du cul d'un vache, tandis que celle-ci lève élégamment la queue. Je me suis affaissée, j'ai observé le ciel, le manteau sombre, noir, qui le recouvrait, et toutes ces petites paillettes qui y brillaient, comme un milliard de baisers envoyés de l'espace, qui éclataient et retombaient, doucement, en poussière d'amour.

Alors, les cheveux étalés en auréole autour d'elle, arrachant l'herbe drue sous ses mains, de petits insectes grimpant sur ses jambes nues, elle a fermé les yeux, et à penser. A réfléchir. Et dans sa tête se dessinaient un trilliard de fils colorés, balancés, aux grès des courants, des idées qui passaient, s'en allaient, s’étendaient, s'enfuyaient, se métamorphosaient, mais jamais ne se perdaient. Sa respiration lente, le mouvement de son ventre, de sa poitrine, confirmaient sa sérénité.

Et c'est ainsi qu'une soirée se finit. Seul. Car on termine forcément seul, quoi qu'il arrive. Mais on n'en devient pas fou pour autant, car si on cherche bien, et qu'on s'aperçoit qu'on est pas à sa place, on ne met pas longtemps à s'imaginer, à penser, à rêvasser. Et peu importent les efforts des autres, un environnement reste un environnement, et chacun est à sa place quelque part, même si certains ont plus de faciliter à s'adapter.

Les rêves viennent du mal-être, et celui-ci ne se soigne que par l'espoir. ♥


bébé soit le clown de la classe je serai la reine de beauté en larmes.
 
 
Voir le profil de l'utilisateur
Jans Ackward
avatar
« Grec »
Messages : 1384
Humeur : I think I'm drowning asphixiated...

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Sam 6 Avr - 21:40

The Weeping Song

Il y a quelque chose de déplacé dans cette fête, quelque chose d'évident seulement je n'arrive pas à mettre le doigt dessus. Il y a quelque chose ici, ou quelqu'un peut-être qui est dépareillé avec l'ambiance générale de la soirée. Tout ce soir est brillant et lumineux, tout est son saturés et tout est joie. La joie, sentiment tellement subjectif, pourtant la joie se lisait belle et bien dans les yeux, sur les visages et dans les danses des personnes amassées dans ce café terrasse pour célébrer, les dieux seulement savent quel événement joyeux. J'imagine que vous commencez à deviner qui dans cette magnifique fête porte un manteau de tristesse et d’indifférence.

En effet, il est maintenant temps que je me présente à vous tous, Jans Ackward, pour vous servir. Je suis un demi-dieu, ou le fils d'un Olympien, Poséidon pour être plus précis. Je n'ai jamais demandé à faire partie de la famille d'un dieu, surtout quand on sait que cela implique. Je me laisse à penser parfois que je préférais mener une vie de lycéen tout ce qu'il y a de plus normal, un étudiant qui va au lycée, qui a un boulot plus tard. Mais non, j'étais un fils de dieu, en proie à de terribles monstres. Mais surtout cette fête, que pouvait-on m'infliger de pire que cette stupide fête ? Est ce que personne dans cette salle n'est conscient que nous sommes en guerre ? En guerre contre les Titans, ils menacent la Terre, nous menacent tous et voilà que les demi-dieux, grecs ou romains, que les sorciers mêmes se retrouvent dans ce café pour danser, festoyer, et même comble de la stupidité, à faire un concours de chant. On devrait tous se reposer, s'entraîner, élaborer des stratégies pour nous défendre mais non, organisons plutôt un télé-crochet inter-colonie c'est tellement plus constructif.

Qui m'a emmené ici déjà ? Percy ? Non, pas lui, je ne crois même pas qu'il soit là, pratique d'avoir des responsabilités, tu peux ne pas aller dans les fêtes. A tout les coups c'est Kayla qui m'a traîné à cette fête, ça lui ressemblerait bien, j'ai dû lui faire une scène et elle a dû me forcer à venir ici en arguant son autorité de grande sœur. C'est forcément elle, car à présent elle avance vers moi pour m'entraîner vers la scène pour me faire concourir, d'après elle ma voix égalerait celle des plus belles sirènes des fonds de l'Océan. Bonjour le chantage affectif, me voilà donc assis sur le tabouret du piano à scruter la foule. Les gens me regardent, je les regarde en retour, un lourd silence s'installe alors. Tétanisés, mes doigts restent immobiles au dessus des touches du piano. Qu'est ce que j'allais bien pouvoir leur jouer ? « Grouille toi Jans, tu monopolises le piano ! » Merci grand frère ça fait toujours du bien de se sentir soutenu.

Doucement, mes doigts s'animèrent et les accords mineurs de Harlem Nocturne se firent entendre dans la pièce, visiblement, la chanson n'est pas au goût de tout le monde, mais une chanson triste est tout à fait bien choisie pour montrer à quel point je suis heureux de festoyer ici, en ces temps troublés. « A nocturne for the blues played on a broken heart string 
It's wailing out the news my baby is gone from me. » Ma voix est grave, comme secouée, par les larmes qui coulent sur mes joues. Mes doigts se crispent mais je continue néanmoins le morceau jusqu'au bout. A la fin une voix retentit : « Hey man ! Tu a gâché la soirée! » Bref, j'aime les fêtes...


I'm Coming Up For Air !

 
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Lovegood
avatar
« Sorcière »
Messages : 1310
Humeur :

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Sam 6 Avr - 21:49

Une soirée. Rien que ça. Non mais. Une soirée. Une soirée ! Luna n’avait rien à faire à une soirée. Mais elle avait accepté de ressembler à toutes les autres filles, pour une fois. Une façon à elle de se déguiser. Seulement cette fois, c’est pour passer inaperçu. Décorer la salle avait été un plaisir. Elle a tellement peu d’occasions d’utiliser la magie, ici, au Camp de Jupiter. Mais maintenant, devant la porte vitrée du café terrasse, voir tous ces corps agglutinés les uns aux autres, se mouvant mollement sur une chanson moldue chantée faux, c’était… effrayant.
Luna avait passé du temps à se préparer. Elle s’était lavé les cheveux, les avait démêlés avec patience, les avait noués en une longue natte et parsemés de minuscules fleurs bleues. Faute de trouver des vêtements à peu près passe-partout, Luna avait dû aller à San Francisco. Mais on ne paie pas en gallions et en mornilles, à San Francisco ! Se procurer des dollars n’avait pas été tâche aisée, mais la petite blonde y était parvenu. Une immense vendeuse aux cheveux d’un noir corbeau l’avait conseillée, et Luna était ressorti d’une boutique avec des escarpins et une robe bleu nuit passe-partout. Elle avait même accepté un fin trait de crayon noir autour de ses yeux bleus, et du rouge sur ses lèvres fines. Elle était méconnaissable.
Luna, montée sur des talons, c’était le monde à l’envers. Elle avait passé l’après-midi avec une fille de Juventas à essayer d’apprendre à marcher avec. Mais rien n’y faisait. Tant qu’elle ne bougeait pas, tout allait bien, mais si elle avait le malheur de lever un pied, elle finissait les fesses par terre. Si bien qu’en arrivant devant le café-terrasse, elle avait déjà le derrière aussi bleu que sa robe.
La salle était comble, bien qu’agrandie par des sorts. Les étoiles du plafond ensorcelé scintillaient doucement, mais personne ne les avaient remarquées. Tout le monde était bien trop occupé à danser, boire, s’égosiller ou se goinffrer.
Quelqu’un l’a attrapée par le coude, et la sorcière a sursauté.
- Allons. Tu ne vas pas rester ici toute la nuit à les regarder s’amuser !
- Je crois que je n’ai pas exactement la même conception de l’amusement que les gens présents dans cette salle ce soir.
- Luna.
- Lyle ?
- Entre.
- Non. De toute façon, tu n’es que le fruit de mon imagination. Je le sais très bien.
- Et si tu te trompais, Luna ? Si j’étais réel ?
- Lyle… Arrête. C’est de la torture.
- À qui tu parles ?
Un autre sursaut. Décidément. Luna s’est tournée vers Cedric, qui lui souriait.
- À personne.
Il ne la croyait pas. Il sentait qu’elle mentait. Mais il devait avoir envie d’y croire, car il a soupiré avant de reprendre la parole.
- Tu viens ?
- J’arrive dans une minute.
Elle a étiré les lèvres dans une sorte de sourire, et il est entré. Luna n’y voyait plus clair. Il fallait qu’elle retrouve ses esprits avant d’entrer là, et de jouer l’adolescente joyeuse et pleine de vie. Luna a inspiré un grand coup, et a marché précautionneusement vers la rambarde de la terrasse, sur laquelle elle s’est appuyée. Elle a levé les yeux vers le ciel. Les nuages menaçaient, mais la Lune était là. Elle perçait dignement entre les masses sombres et angoissantes. Luna, où qu’elle soit, pourra toujours voir la Lune. C’est son repère. Son univers. Ne dit-on d’ailleurs pas de miss Lovegood qu’elle est dans la Lune lorsqu’elle rêvasse ? Luna a souri. La Lune percera toujours les nuages. Luna finira donc toujours par s’en sortir. Ou en tout cas, elle voulait l’espérer.
La sorcière a rassemblé tout son courage, et un peu de celui de Cedric, et s’est tournée vers la salle. Murmurant un « À l’abordage » inaudible, Luna a lâché la rambarde pour s’avancer vers la porte. Elle percera les nuages, c’est certain.
La fête battait son plein. Les gens riaient, presque tous pompettes. La blondinette s’est faufilée entre les gens, sa silhouette se fondant dans le décor à la perfection.
- Par Merlin. Mais c’est Luna !
Neville se tenait près du buffet, et, reconnaissant son amie, métamorphosée pour l’occasion, a reculé sous le coup de la surprise, renversant les saladiers et les diverses bouteilles derrière lui. Luna a ri de bon cœur. Cedric était heureux ce soir-là. Elle le sentait. Alors elle se devait de l’être aussi. Elle l’a trouvé discutant avec un fils d’Athéna. Elle l’a simplement pris dans ses bras, serré contre elle, puis est partie. Comme pour se prouver qu’il était bien là. Bien vivant.
Quelqu’un lui a à nouveau pris le coude.
- Vous dansez ?
- Lyle laisse-moi, s’il te plaît.
- Lyle ? Qui est Lyle ?
Le jeune homme à côté de la sorcière lui était en effet totalement inconnu.
- Ca n’a aucune importance. Et oui, je danse très volontiers.
Elle a souri, se forçant certes un peu, mais avec la ferme intention de passer une bonne soirée, pour ne pas gâcher celle de Cedric. Alors quand l’inconnu lui a tendu la main, Luna l’a saisie, pour aller se fondre dans cette masse immonde d’adolescents suants et danser comme les moldus. Comme tout le monde. Pour une fois. De toute façon, ils finiront bien par s’écarter. La Lune perce toujours les nuages.




You're just as sain as I am.
 
Voir le profil de l'utilisateur
Annabeth Chase
avatar
« Grecque »
Messages : 3819

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Sam 6 Avr - 22:10

En attendant que les jurys se magnent un peu, et ils le feront... Sûrement. -Harcèlement, je dis.- Et vu que je suis très gentille, et tout et tout... Et ben je vous ai fait un mini bétisier de la soirée, parce que c'était genre trop bien et que vous m'avez fait rire, comme une folle dans ma pauvre chambre vide où un chat à jouer à cache cache avec moi. Bref, un bêtisier quoi ! Attention les noeils.

Yep.:
 


 
Voir le profil de l'utilisateur
Gemma R. Prescott
avatar
« Grecque »
Messages : 393
Humeur : I'll be the beauty queen in tears ♫

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Sam 6 Avr - 22:34

Arf, je plaide non-coupable, j'étais fatiguée ! (a)


bébé soit le clown de la classe je serai la reine de beauté en larmes.
 
 
Voir le profil de l'utilisateur
Luna Lovegood
avatar
« Sorcière »
Messages : 1310
Humeur :

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Sam 6 Avr - 22:35

J'ai pitié alors...




You're just as sain as I am.
 
Voir le profil de l'utilisateur
Jans Ackward
avatar
« Grec »
Messages : 1384
Humeur : I think I'm drowning asphixiated...

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Sam 6 Avr - 22:37

C'est vrai qu'il y a une sur représentation de jaune dans le bêtisier Eileen ! Very Happy


I'm Coming Up For Air !

 
Voir le profil de l'utilisateur
Mary Jones
avatar
« Grecque »
Messages : 3192
Humeur : I want eat cake !

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Sam 6 Avr - 22:42

Tu as même pas le passage sur la reproduction des libellules (a)
Et sinon, et bah je dirais lequel texte je préfère demain, parce que là j'ai fait semblant de les lire (a) (a)


Love is life.
I remember those times, when we used to share everything we had. When we were young, innocent and we thought everything was possible. But guess what ? It wasn't. And we fell hard, and we tore apart.
And I miss you, you know.
(i miss maryson / code northern lights.)
 
Voir le profil de l'utilisateur
Annabeth Chase
avatar
« Grecque »
Messages : 3819

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Sam 6 Avr - 23:07

Mais si, j'ai tout. Patience, roh ! Donc, petit ajout. (a)



*Capture maudite, la 23eme.*









 
Voir le profil de l'utilisateur
Mary Jones
avatar
« Grecque »
Messages : 3192
Humeur : I want eat cake !

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Sam 6 Avr - 23:30

Anna', elle s'amuse et balance rien sur elle ! Nan ! (a)



Anna se croit en guerre froide...:
 


Love is life.
I remember those times, when we used to share everything we had. When we were young, innocent and we thought everything was possible. But guess what ? It wasn't. And we fell hard, and we tore apart.
And I miss you, you know.
(i miss maryson / code northern lights.)
 
Voir le profil de l'utilisateur
Annabeth Chase
avatar
« Grecque »
Messages : 3819

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Sam 6 Avr - 23:46

Je note. Quand je recupère mes fichiers de mon ancien ordi... Oh, toi, tu vas mourir. Tu vas être lamifiée, torturée, décapitée, démembrée, poignardée...
Heum. Élan de sadisme terminé. Bref, tu vois le truc. ♥


 
Voir le profil de l'utilisateur
Mary Jones
avatar
« Grecque »
Messages : 3192
Humeur : I want eat cake !

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Dim 7 Avr - 12:23

Bonjour, c'est moi la meuf qui a donné le sujet que personne il aime et qui est un peu le seul jury, en fait. Me détestez pas, d'accord ?
J'vais faire au cas par cas, et je tiens à vous dire que je vous ai corrigé / noté / lu / apprécié comme si j'étais une prof de français. Et bah en fait je serais une très mauvaise prof de français, mais peu importe.
Dans l'ordre (a)

Nevillou.
Alors. Juste un truc que j'ai moi-même pas suivi : du sable dans un café ? C'était une soirée Tahiti ? **
Sinon, je trouve moi-même que tu t'es amélioré au niveau de ton expression écrite, mais bien quoi ! Et euh, le sujet était bien respecté, +1 pour toi. Le pitit truc qui m'embête, et bah c'est qu'on a vu que Neville. Et oui c'était le sujet, oui je suis pas cohérente, et oui je vais me pendre **

Eileen.
Bon, bah j'ai rien à dire sur toi. Non, j'plaisante (a) Disons juste qu'on a prit l'habitude de ta perfection assurée. Et bah on en a marre. C'est bon, tu peux arrêter de faire genre t'es trop forte et devenir une bouseuse : " Comme une merde qui sort du cul d'un vache, tandis que celle-ci lève élégamment la queue. " (Y) Heureusement que mon sujet t'inspirais pas. Bref, je raconte n'importe quoi et critique pas.
Alors. Le sujet est respecté, c'est tout bien. Hier, en faisant semblant de lire, j'étais sûre qu'Eileen était pas contente parce qu'elle aimait pas quand les gens ils chantaient. Bah j'avais raison *O* Bref. +1 pour l'humour -pasdrôle- et l'ambiance. Et puis voilà.

Jans.
Première participation hein ? Bah t'aurais du participer plus tôt :'D Bref. Sur ma feuille c'est écrit " Muy bien, Zeus merci " mais je sais plus pourquoi. Alors, le sujet est muy bien respecté. Genre, on voit plein de gens et Jans et bah c'est le seul qui chante *O* Même s'il pleure - t'étais pas obligé - et qu'il plombe la soirée ( Léo Valdez pour le " hey man " ? ** )
Oh, juste un beug de ton cerveau, mais tu il traîne toujours avec son chien '' s " désolée, ça me perturbe (a)
+ Traité avec une certaine légèreté, j'aime.

Luna.
La Lune bleue. Tu as vu les schtroupmfs ? **
Alors. Sujet respecté, toussa. - je me fatigue, oui. - Jôtaime si la fille de Juventas c'est Mila (a) Et jôtaime pour Lyle, même si c'est un fantôme et que les fantômes ça me fait flipper.
Et sinon, et bah tu écris toujours aussi parfaitement, ça m'énerveuh. Et j'aime pas quand Luna elle est déchirée, toussa. Parce que je trouve que ça respecte pas trop la Luna de JK, même s'il faut la faire évoluer un jour. Voilà, pas taper ! :keur:

Annabeth.
Sujet pas respecté, pas de Poséidon ni de racine carré. 0, j'aime pas ! Nan, je sors, oui. (a)

Et donc, mon OS préféré, et bah c'est lui de... Oh, je vous la fais en devinette !
La personne est colorisé en bleu.
La personne, et bah jôl'aime.
La personne, et bah en vrai elle chante.
La personne, et bah c'est Jans.
La personne, et bah pour ceux qui veulent pas lire ma devinette j'en rajoute un dernier (a)

Voilà voilà ! Mais j'vôun'aime tous, t'façon ! :minutecâlins:
Et si j'avais participé au 1H, 1OS, et bah c'aurait été Mary qui allait jouer de la guitare, et après elle aurait dragué un gars, que c'est en fait Apollon. Donc j'ai bien fait de pas participer (a)


Love is life.
I remember those times, when we used to share everything we had. When we were young, innocent and we thought everything was possible. But guess what ? It wasn't. And we fell hard, and we tore apart.
And I miss you, you know.
(i miss maryson / code northern lights.)
 
Voir le profil de l'utilisateur
Neville Londubat
avatar
« Sorcier »
Messages : 685
Humeur : Get bored and shoot the wall.

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    Dim 7 Avr - 21:07

Oui j'ai mal lu le sujet, j'ai cru que c'était sur une plage. Sinon, ça peut-être un café décoré avec du sable ? Ca pourrait faire joli.
Sinon merci Very Happy
Bravo Jans !!! Very Happy


Now I see fire
Inside the mountain
I see fire
Burning the trees
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Neuvième concours - 06/04/2013    

 

 

Neuvième concours - 06/04/2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: « Autre » :: Jeux :: 1 heure, 1 OS. :: Anciens jeux-
© CRFPH ( Communauté Rpg des Fans de Percy jackson et Harry potter). Tous droits réservés. - Production 2011-2014.