Le troisième, Samedi 26 octobre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Qui mérite de gagner le gros lot ?
Lyle Darling
60%
 60% [ 6 ]
Mary Jones
10%
 10% [ 1 ]
Léo Valdez
30%
 30% [ 3 ]
Total des votes : 10
 

AuteurMessage
Rachel E. Dare
avatar
« Oracle »
Messages : 392

MessageSujet: Le troisième, Samedi 26 octobre.   Sam 26 Oct - 20:37


Samedi 26 Octobre.

Pour rigoler un peu et profiter des vacances, le staff a décidé de vous organiser un 1H1OS, un peu au dernier moment et à l'arrache ! A la clé, un indice pour avancer dans la quête, et des sous ! N'hésitez pas.

Participants : Ceux qui le veulent bien.
Jurés : Les autres.

Thème : On est en période d'Halloween, toussa. La logique aurait voulu que l'on vous fasse écrire sur la peur et les citrouilles... Et bien, oui, c'est l'idée. SAUF QUE. Nous, on aime faire dans l'original. Alors dans vos textes, on veut voir apparaître les mots "Maléfique, histoires, peur, bonbons, citrouille" mais on vous interdit d'écrire sur le thème d'Halloween. Soyez créatifs, vous avez une heure. Bonne chance. ♥

A gagner : 200 points et un indice pour avancer dans la quête pour le premier prix.
100 points pour les autres participants.
50 points pour les jurés.


Rachel Elizabeth Dare
❝ Sept sangs-mêlés obéiront à leur sort, sous les flammes ou la tempête le monde doit tomber, serment sera tenu en un souffle dernier, des ennemis viendront en armes devant
les Portes de la Mort. ❞
 
Voir le profil de l'utilisateur
Lyle A. Darling
avatar
« Sorcier »
Messages : 2509
Humeur : « Forgive me. »

MessageSujet: Re: Le troisième, Samedi 26 octobre.   Sam 26 Oct - 21:29


SLENDERMAN IS MY FRIEND.

        "Darren ? Interpela le brun assis contre la chaise de bureau, en train de fixer en souriant l'écran de son ordinateur.
-Omph ? Répondit l'intéressé, dont la tête bouclée était littéralement plongée dans un sachet de bonbons probablement délicieux.
-Tu peux arrêter deux minutes de t'empiffrer ? Demanda Arthur, ses lèvres se tordant légèrement en un rictus moqueur.
-Pas 'e pro'eme. Dit-il en guise de réponse, la bouche pleine de sucreries colorés.
-Allez viens. Slendy nous attend. Expliqua-t-il en montrant du doigt l'écran de l'ordinateur menaçant." Et en autant de temps qu'il en aurait fallu pour dire Mathilda, la chambre fut plongée dans le noir complet, et les deux garçons furent installés devant l'écran, Darren ayant le contrôle du clavier tandis que le plus jeune avait entre ses doigts la souris.
"Thur, je le sens pas du tout là. Bredouillait-il, les mains tremblotantes.
-T'es trop mignon avec ta tête de citrouille effrayée, lui répondit le plus jeune en lui embrassant la joue.
-Te moque pas et... Non ! Clique pas sur commencer, je suis pas prêt ! S'exclama Darren, alors que le jeu démarrait."

        "Allez, encore deux pages... S'enthousiasmait Arthur, les yeux rivés sur l'écran sombre.
-Je le sens pas Thur... On peut pas arrêter là ? Direct ? Six pages, c'est bien... Murmurait le bouclé, comme pour ne pas se faire entendre.
-Oh, ne fais pas d'histoires pour rien ! Dit-il en riant, et d'un coup sec il envoya la souris vers la droite." La caméra du jeu vidéo fit un demi-tour, et soudain ils furent nez à nez avec un homme en costard noir et dont la particularité frappante était son absence de visage. Arthur émit un cri, puis explosa de rire. L'écran se mit à grésiller, et Darren hurla à en pleurer. "THUR. ARRÊTE. RETOURNE LA CAMERA." Ce qui fut fit. Ils coururent virtuellement dans une lugubre forêt, en ligne droite. "Tu crois qu'il est encore là ?" osa demander le bouclé, tentant le diable. La caméra fit un demi-tour, et la même situation qu'auparavant se reproduit. Arthur cria, pleura de rire. Darren hurla, pleura de peur. "JE T'EN SUPPLIE. PLUS JAMAIS CA. JE VAIS FAIRE UNE CRISE CARDIAQUE." tandis qu'ils entraient dans un entrepôt désaffecté, tout ce qu'il y avait de plus classique dans un jeu vidéo de survival horror. "Et si... ?" commença Arthur en regardant espièglement Darren. "Et si je faisais... CA ?!" s'exclama-t-il en retournant la camera, faisant faire un bond à son amour de bouclé. "ARRÊTE. Il est même pas là. T'es maléfique !" décara-t-il en croisant les bras d'un air boudeur. Le plus jeune sourit, et reprit sa souris pour continuer l'avancée. Et au moment où la camera reprit sa position initiale, ils furent deux à faire un bond. "SLENDER. DEVANT NOUS. AAAAAAAAAAH." se mirent-ils à crier, dans la chambre. Arthur tenta de rattraper le coup, tourna la caméra dans tous les sens, tandis que Darren tentait de sortir de l'entrepôt, de partir en courant. En vain. A peine furent-ils sortis de l'endroit que l'homme sans visage les attendait. Leur écran se brouilla jusqu'à ne laisser paraitre qu'un trouble ovale blanc, la tête de ce cher Slenderman. Un message final de game over s'afficha avant qu'ils ne furent redirigés vers l'écran de menu, tandis que les deux garçons, l'un dans les bras de l'autre, séchaient larmes de rires et de peur. Pour finir, Darren lâcha un "je frôle la crise cardiaque", ce à quoi sa moitié répliqua un "je frôle la Criss cardiaque", et il lui embrassa le joue, mais ne put s'empêcher de rire une dernière fois tant c'était drôle. Et après un long silence, une porte claqua. Des bruits de pas se firent entendre. Le bouclé se retourna, l'autre serra ses points autour du t-shirt de son copain. Le vent s'engouffra par la fenêtre. Et un dernier murmure conclut cette soirée. L'écran se brouilla à nouveau. Un visage apparut. "Game over."

YOU SHOULDN'T HAVE DONE THAT.
 
Voir le profil de l'utilisateur
Mary Jones
avatar
« Grecque »
Messages : 3192
Humeur : I want eat cake !

MessageSujet: Re: Le troisième, Samedi 26 octobre.   Sam 26 Oct - 21:30

        it's a clock.

        Elle renfonce sa tête dans son oreiller en grognant. Cet être vil et maléfique avait osé la réveiller. Ils avaient passé la nuit tout seuls dans leur caserne. Les autres demis-dieux étaient rentrés chez eux chez leurs parents. Ou bien étaient allés faire la fête dans la grande ville qu'est San Francisco. Mais eux, ils étaient restés au calme au Camp Jupiter. Mila n'était pas une grande fan des fêtes, et Lucas était son ami. Alors il était resté pour qu'elle ne soit pas seule. Et pour lui raconter des histoires terrifiantes, avant d'essayer de se faire pardonner en la gavant des bonbons qu'ils avaient volés dans la journée. Mais ça ne lui suffisait pas, et il fallait qu'il lui fasse une peur bleue en l'assommant avec un second tas de plume. Elle peut encore sentir son cœur battre trop vite dans sa poitrine. Et il rit. Il rit! Dans un geste de mécontentement intense, elle balance à l'aveuglette son oreiller derrière elle. Mais il le rattrape, et elle n'a plus de support.
        « Oh, ma citrouille, ne boude pas ! Et lève-toi. Milaaaaaaa. Debout, steuplait.
- Lucas. Il ne fait même pas encore jour. »
         Il pousse en soupir en marmonnant que c'est justement ça, le but. C'est le jour du nouvel an. Enfin, le lendemain, maintenant. Le premier jour de l'année. Et il ne peut pas la laisser dormir, pour débuter l'année correctement ? Non, il ne peut pas. Parce qu'il a quelque chose de très important à faire, et qu'elle est impliquée. Mais elle ne le sait pas, et reste à marmotter dans son lit. Enfin, plus maintenant, elle est déjà passé en position assise.
         « Bon, que se passe-t-il ?
- Je veux me réserver ton premier câlin de l'année, avant que les autres reviennent ! »
         Il y aurait un mur derrière elle qu'elle se frapperait la tête dessus. A la place, il y a le droit à un regard du type « t'es sérieux là ? » ce à quoi il répond par un sourire. Elle lui en veut, beaucoup beaucoup, mais elle ouvre ses bras pour pouvoir retourner dormir vite. Il sourit et en fait de même, avant de se pencher pour la serrer. Se faisant, il la relève, histoire de pas se casser le dos. Et elle souffle.
         « Est-ce que ça ira, maintenant ?
- Oué. Mais mieux si tu venais faire le petit-déjeuner avec moi, histoire que je ne m'intoxique pas. » Mila reste silencieuse, avant de le relâcher. Elle le traite d'un nom pas joli, en passant, avant de se rendre en cuisine suivit d'un bouclé affamé et profiteur. Maléfique, vous dis-je.

PS : Dédicace à ma libellule avec qui on s'auto-frustre en Lucila. ♥





Love is life.
I remember those times, when we used to share everything we had. When we were young, innocent and we thought everything was possible. But guess what ? It wasn't. And we fell hard, and we tore apart.
And I miss you, you know.
(i miss maryson / code northern lights.)
 
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Valdez
avatar
« Grec »
Messages : 149
Humeur : Perplexe

MessageSujet: Re: Le troisième, Samedi 26 octobre.   Sam 26 Oct - 21:39

New-York City 2010

Lucy journaliste au New York Time a découvert des indices et même l'identité de certains membres du plus grand groupe mafieux de la ville de New York ses informations sont tellementimportantes qu'elle a été mise sous protection par le FBI. Ce groupe terrorise la ville depuis maintenant quinze ans sans qu'aucun de ses chefs ne soit arrêté. Mais comme il fallait s'y attendre elle fut enlevé et emmené par des hommes de main dans un entrepôt pour son exécution ou plutôt trouvé et détruire ses preuves. 

Cela faisait maintenant cinq jours que Lucy la journaliste portée disparue est prisonnière du gang, elle est gardée nuit et jour par Simon le fils du patron, le rapprochement entre les deux êtres c'est rapidement fait et comme on pourrait dire la jeune femme à attraper le syndrome de Stockholm car elle est tombé sous le charme de son ravisseur. Pourquoi ? Peut-être une tactique ou le désespoir qui fait que ses hormones se mettent à travailler avant la mort. D'ailleurs lui non plus ne resta pas insensible à ses charmes, une idylle commençait ou juste un coup foireux de la journaliste pour s'en sortir . 

L'ordre de l'exécution de la femme dont il était tombé amoureux lui a paru comme un coup de massue sur le crâne, il se sentait mal et avait peur, très peur pas pour lui mais pour elle car plus jamais il ne la reverrait si son groupe de malfaiteurs réussis son acte barbare. 
Il la libéra sans aucune hésitation, en cinq jours il était devenu complètement fou d'elle, pourquoi ? Parce que le cœur à sesraisons que la raison ignore. Il savait aussi qu'en faisant cela il sera tué à son tour même si son père et le dirigeant de ce gang car il a commis une entrave au code d'honneur. Il a libéré celle qui les condamnera pour leurs crimes passés.

Lucy courait aussi vite qu'elle le pouvait essayant d'échapper à ses ravisseurs encore sous le choc de sa fuite de leur siège. Comment avait-elle pu échapper à la vigilance des gardes ? Comment avait-elle pu défaire ses liens aussi rapidement sans que personne ne s'en rende compte ? Croyait-il vraiment que parce qu'elle était une femme elle serait moins tenace, moins résistante . En attendant maintenant ils doivent lui courir après eux les célèbrent mafieux de la ville se faisant craindre de tous, ils étaient maléfiques et envenimés la grande pomme de leur poison. Pourtant ils n'ont pas pu la garder elle, celle qui peut les faire tomber comme des mouches avec l'insecticide. Elle avait des informations pour couler le réseau et rendre sa liberté à la cité américaine. Il l'avait libéré lui Simon elle savait qu'il avait des sentiments pour elle et sachant qu'il risquait sa vie pour elle, Lucy se sentait mal une pointe comme un poignard en plein cœur. Pourquoi cette douleur si soudaine. 

Une voiture de police passait par là et sauva la jeune femme, elle ne revit jamais son amant d'un soir, jamais enfin pour le moment. Elle témoigna devant la cour et l'arrestation des principaux directeurs du gang put se faire. Quelques jours après cette arrestation elle reçut un colis, un colis humide qui sentait la mort, qui sentait vraiment la mort. Au départ elle a pensé à une citrouille pourrie que son ex avait pu lui envoyer. Mais quand elle ouvrit saboîte c'est quelque chose de plus terrible qu'elle put y voir, la tête mutilée de son cher et tendre bourreau se trouvait dans cetteboîte, elle jeta le carton à terre, le sang coula sur tout le plancher tandis que la tête roula jusqu'à la porte d'entrée. Un message se glissa hors du paquet disant :'Il l'avait mérité '. 

Trop désemparée pour savoir que faire elle décida de mettre fin à ses jours pour rejoindre celui qui a sauvé sa vie en échange de la sienne, elle chercha dans une boîte à pharmacie des drogues puissante aux allures de bonbons
qu'elle engouffra dans sans bouche. Son corps se figea, elle tomba au sol et dans un dernier souffle elle hurla à la mort.

Fin


    love is their resistance
    THEY'LL KEEP US APART AND THEY WON'T STOP, BREAKING US DOWN AND HOLD ME, OUR LIPS MURT ALWAYS BE SAELED..
    code broadsword.
 
Voir le profil de l'utilisateur
Annabeth Chase
avatar
« Grecque »
Messages : 3819

MessageSujet: Re: Le troisième, Samedi 26 octobre.   Mer 30 Oct - 13:37

Je viens donc voter pour ce 1H 1OS. Sur ce message, je voterai sur plusieurs choses votre OS, et attribuerai un point pour un texte. Un point équivaut à un vote. Au terme de ce message, les votes seront clôturés.


  • La présentation
    ◘ Lyle : C'est codé, c'est sombre, il y a une illustation, le texte est bien lisible. Les paragraphes sont visibles, les paroles mises en gras... Très très belle présentation pour résumer !
    ◘ Mary : Du violet d'accordant bien avec le forum, belle police... Illustré aussi, et on voit les paragraphe. C'est bien joli !
    ◘ Léo : Ne te sens pas nul, ce n'était pas précisé. Je ne veux pas te pénaliser, mais valoriser ceux qui ont fait des efforts. Je remarque quand même une présentation soignée.

    Verdict... Le point de présentation va à Lyle !




  • Le respect des consignes.
    Et oui, quelques mots à placer certes... Mais autant faut-il les voir ! J'ai donc vérifier ce point, et c'est avec effrois que j'ai découvert qu'il manquait un mot à Léo... Le mot 'Histoires' ! Navrée encore une fois, mais c'est peu tolérable !
    Pour l'originalité et le non-halloween, je vous valide tous.

    Je retire donc un vote à Léo Valdez pour non-respect des consignes.




  • La longueur.
    Bien que dans un concours sans temps limité, la longueur ne peut pas être prise en compte, car longueur n'est pas qualité... Ici, vous n'avez eu qu'une heure. Donc ce paramètre est une épreuve à franchir : Un texte pas trop court ! J'ai donc comparé le nombre de mot de chacun de vos textes. Nous en sommes avec...
    ◘ Lyle : 651.
    ◘ Mary : 495.
    ◘ Léo : 685.

    Ca se joue à peu ! Mais c'est bien Léo Valdez qui remporte le point-longueur !




  • Goût personnel d'Annabeth.
    C'est la partie... Bien compliquée de ce message. Vos trois histoires sont très différentes, et chacunes d'elles à son charme. J'avoue avoir une préférence bien marqué pour d'une d'elle, je lui donnerait ainsi un vote. Mais avant.
    ◘ Lyle : Le coup du jeu vidéo... Pas mal, pas mal. Traumatisé d'avoir perdu la boule ? Arf, je comprends. J'avoue avoir bien souri, et l'ambiance Halloween est là sans l'être.
    ◘ Mary : C'était court mais sympathique ! Hélas pour toi, c'est pas énormément mon trip. Mais c'était mignon, toussa !
    ◘ Léo : Léo, mon coup de cœur c'est toi. J'ai vraiment, vraiment, vraiment adoré l'histoire, qui en plus comme déjà dit est longue. L'idée est juste énorme, et la fin terrifiante ! J'ai vraiment adoré et là, je t'attribue un point parce que j'ai adoré !

    Et plus un point à Léo Valdez !



TOTAL DU POST :
Lyle : +1 vote.
Mary : Rien ne change !
Léo : +1-1+1 = +1 point !


 
Voir le profil de l'utilisateur
Annabeth Chase
avatar
« Grecque »
Messages : 3819

MessageSujet: Re: Le troisième, Samedi 26 octobre.   Mer 30 Oct - 14:31

Une heure, un OS - 26 octobre.
___________________________________________

Les votes :

Lyle : 6 + 1 = 7 votes au total.
Mary : 1 vote au total.
Léo : 3 + 1 = 4 votes au total.

___________________________________________

Le top :

1ère place : Lyle A. Darling
Gain : • 200 points
•  Un indice pour avancer dans la quête.*


2ème place : Léo Valdez
Gain : • 100 points
+++ • Un indice pour avancer dans la quête.*


3ème place (Et dernière. :3) : Mary Jones
Gain : • 100 points


Je m'auto-offre donc 50 points, pour avoir fait jury. Les gens qui ont voté simplement sans poster, c'est bien gentil, mais c'est trop facile.


* Ce gain est donné à Léo Valdez car... Lyle n'en a plus besoin. Z'avez compris.

Les points ont été distribués.

Ce concours est donc officiellement terminé, à très vite pour un autre 1H 1OS !


 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le troisième, Samedi 26 octobre.   

 

 

Le troisième, Samedi 26 octobre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: « Autre » :: Jeux :: 1 heure, 1 OS.-
© CRFPH ( Communauté Rpg des Fans de Percy jackson et Harry potter). Tous droits réservés. - Production 2011-2014.