[02] - To the edge of the forest (ft Léo Valdez)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joyce Neller
avatar
« Grecque »
Messages : 459
Humeur : Live, Love & Laught

MessageSujet: [02] - To the edge of the forest (ft Léo Valdez)   Dim 29 Sep - 10:14

Tous les pensionnaires avaient repris pinceaux, peintures, marteaux, et tout le monde retapait la colonie. Comme depuis la fin de l'été. Joyce y prenait part d'ordinaire, de toutes façons, elle n'avait pas trop le choix. Et puis ça ne la dérangeait pas, elle aimait bien ça.

Mais aujourd'hui c'était différent. Elle avait, par mégarde, entendu une conversation à propos du camps romain. Une étrange histoire à propos d'ombres disparus. Elle avait alors entrepris de scruter chaque pensionnaire grec présent. Mais tout le monde avait son ombre. Apparemment, seuls les romains avaient perdus les leurs.
Si ça avait été l'inverse, si les grecs avaient perdus leurs ombres et pas les romains, elle aurait immédiatement soupçonné ces derniers... Mais là c'était ridicule...

De plus, cette histoire avait réveillé en elle le souvenir du feu de camps, durant lequel le feu c'était brusquement éteint et une voix avait murmuré quelque chose d'indistinct... Au départ, tout le monde avait cru à une blague, mais si ça n'en était pas une ? Et si ça avait un lien ?

Elle savait pertinemment que Chiron ne l'aurait jamais autorisé à quitter la colonie pour aller fouiner chez les romains... Pourtant, il fallait qu'elle y aille. On n'est jamais mieux servit que par soi-même, n'est-ce pas ? Alors c'était à elle d'y aller pour mettre les choses au clair, afin comprendre et éventuellement, prouver qu'il y avait bel et bien un lien entre les deux.

Aussi avait-elle quitter le chantier pour rejoindre en douce la forêt. Joyce savait très bien passer inaperçu. Surement cela était lié à son don du vol... Une fois, à l'abri des arbres, elle relâcha un peu sa garde et se dirigea droit vers les limites de la colonie, toujours aux aguets du moindre bruit suspect.


"The only person we can trust is none other than ourselves"
 
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Valdez
avatar
« Grec »
Messages : 149
Humeur : Perplexe

MessageSujet: Re: [02] - To the edge of the forest (ft Léo Valdez)   Dim 20 Oct - 9:05

Léo aujourd'hui avait décidé de donner un coup de main aux architectes et travailleurs bénévoles qui s'occupaient de la restructuration de la colonie. Un bon coup de neuf ne fait de mal à personne et puis le jeune homme ne savais pas vraiment quoi faire de ses dix doigts en ce moment donc quoi de plus logique d'aider les autres dans une tâche collectif qui pourrait ou pas être amusante, enfin si Léo s'en mêle vraiment cela sera amusant pour certain enfin peut être.

Il savait qu'il avait le devoir de faire le pitre pour ne pas se perdre dans la noirceur de ce monde ou la tristesse de tout ce qu'il a vu. Son caractère est comme une carapace, l’empêchant de tomber. Enfin bref ne s'apitoyons pas sur son sort. Il était déterminé à apporter son aide au autre. Un pinceau dans les mains il s'activa à la peinture dans l'arène.

Une bonne heure après le commencement de cette tâche il se stoppa quelque seconde pour regarder autour de lui. Ce qu'il voyait, une jeune fille aux cheveux blond dorée qui tentait une fuite de la colonie, personne apparemment n'avait dut la voir étant donné qu'elle n'a pas été poursuivit.

Léo savait que si Chiron l'apprenait cette fille d’Hermès mourra dans d'atroce souffrance, à cette pensée Léo eut un petit sourire aux lèvres, Chiron qui tue un de ses élèves quelle idiotie. Il décida de rejoindre cette échappé de la vie pour savoir ou elle allait, la curiosité étant trop grand pour résisté à cette appelle silencieux.

¨Personne n'avait remarqué sa fuite, encore heureux sinon il aurait été de corvée récurage des chiottes et on va dire que ce n'est pas ce qu'il aime faire le plus dans se bas monde. Il avait presque rattrapé la fugueuse, elle était drôlement rapide mais Léo réussit à l'atteindre. Il lui tapa légèrement sur l'épaule avec le doigt ce qui apparemment la fit sursauter comme n'importe qu'elle être de cette planète qui tente de s'enfuir.

-Alors on tente de s'enfuir de la colonie ? A et moi c'est Léo. Il faisait un grand sourire, signe de confiance ? Peut être en attendant la réponse de la jeune fille. Elle lui semblait d’ailleurs familière mais il ne pourrait pas lui donner un nom pour le moment.


    love is their resistance
    THEY'LL KEEP US APART AND THEY WON'T STOP, BREAKING US DOWN AND HOLD ME, OUR LIPS MURT ALWAYS BE SAELED..
    code broadsword.
 
Voir le profil de l'utilisateur
Joyce Neller
avatar
« Grecque »
Messages : 459
Humeur : Live, Love & Laught

MessageSujet: Re: [02] - To the edge of the forest (ft Léo Valdez)   Dim 20 Oct - 22:16

Joyce sursauta et se retourna vivement en entendant la voix du garçon. Elle avait rapproché sa main de sa manche, pour un peu elle aurait sortit son poignard !

Cependant, elle se détendit en voyant le garçon face à elle. Léo Valdez. Bien sur, elle le reconnaissait parfaitement. En revanche, elle était frustrée que lui ne la remette pas. Joyce détestait passer inaperçu, sauf quand elle le souhaitait évidemment. En l’occurrence, elle aurait préféré qu'en se moment précis, il ne la remarque pas.

Et encore, il valait mieux que ce soit lui. N'ayant jamais eut de problème avec lui, il ne devrait pas lui causer d'ennuis, au contraire. Elle n'avait pas l'impression qu'il soit très fervent des règles, ce qui était pour l'arranger.

Elle jeta un regard impatient vers l’orée de la forêt mais les arbres la cachait, c'est donc qu'ils étaient parfaitement invisible aux yeux des autres... Tant mieux.

Elle reporta son regard sur lui et répondit rapidement "Joyce" frustrée de devoir encore se présenter à lui. Non, elle ne prenait pas en compte qu'il y avait une bonne cinquantaine d'enfants d'Hermès et qu'il était difficile de tous les différencier. Non, elle ne prenait pas en compte qu'il n'était pas là depuis très longtemps. Non, absolument pas.

"Je ne compte pas m'absenter longtemps" ajouta-t-elle en songeant que chaque secondes de perdu risquait de lui peser plus tard. Cependant, elle ne s'éternisait pas sur le sujet, préférant ne pas trop en dévoiler, au cas où.
Elle lui faisait confiance, mais Joyce gardait toujours une profonde part de méfiance envers quasiment tout le monde, une habitude qu'elle avait prise...


"The only person we can trust is none other than ourselves"
 
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Valdez
avatar
« Grec »
Messages : 149
Humeur : Perplexe

MessageSujet: Re: [02] - To the edge of the forest (ft Léo Valdez)   Mar 29 Oct - 13:16

La jeune fille semblait frustrer de le voir arriver, il l'avait dérangé et maintenant c'était plus dur pour cette dernière de passer inaperçu, elle voulait vraiment fuir mais pour aller où ? Il ne le savait pas vraiment mais en tout cas lui aussi avait besoin de sortir de son quotidien mollasson et frustrant. Elle lui donna d'ailleurs son prénom et c'est à ce moment-là qu'il se rappela de la jeune fille, pourquoi ne l'avait-il pas reconnu avant ? Et bien parce que Léo n'a pas vraiment une mémoire photographique voire une mémoire tout cours. Une chose rentre par une oreille ressort par l'autre étant très dissipé il n'avait retenu que son joli petit nom. Enfin bref, elle rajouta rapidement pour se justifier ou pas :

"Je ne compte pas m'absenter longtemps"

Pas longtemps OK mais elle allait où ? Sa destination était encore floue et apparemment elle ne désirait pas vraiment lui en faire part même s'il aurait bien voulu l'accompagner dans son aventure car oui Léo avait besoin d'actions en ce moment. Il entama une nouvelle conversation qui probablement gonflera la demoiselle qui n'attendait qu'une chose qu'il se casse pour fuir à toute vitesse.

« Et je peux savoir où tu vas Joyce ? »

Il parlait avec un petit sourire aux lèvres étant donné qu'il savait pertinemment que cela gonflerait la jeune fille qui essayait toujours de laisser la conversation en suspens et de partir.
Le jeune homme rajouta :

« Non parce que je t'accompagnerai là où tu iras, tu n'es pas la seule à te faire chier ici enfin à moins que tu ne partes pour une autre raison. »

Il avait envie de sortir de son quotidien et l'accompagner mais elle, allait-elle bien vouloir qu'il l'accompagne parce qu'elle avait probablement une raison de partir seul ? Une espionne peut être pour des ennemis de la colonie et les renseigner sur des choses qui pourraient leur être utile. Non cela était absurde, en attendant il patientait que la belle demoiselle aux cheveux blonds lui réponde regardant aux alentours si personne ne les avaient remarqué. Mais apparemment tout le monde était occupé à rénover la colonie.


    love is their resistance
    THEY'LL KEEP US APART AND THEY WON'T STOP, BREAKING US DOWN AND HOLD ME, OUR LIPS MURT ALWAYS BE SAELED..
    code broadsword.
 
Voir le profil de l'utilisateur
Joyce Neller
avatar
« Grecque »
Messages : 459
Humeur : Live, Love & Laught

MessageSujet: Re: [02] - To the edge of the forest (ft Léo Valdez)   Mer 30 Oct - 11:13

« Et je peux savoir où tu vas Joyce ? »

La blonde soupira, évidement. Il fallait qu'elle tombe sur un curieux. Elle lança un regard vers la limite de la colonie, comme si désormais, elle se doutait qu'elle aurait du mal à l'atteindre. Ce garçon était peut-être très gentil en temps normal, mais, en ce moment précis, elle aurait préféré qu'il la laisse tranquile. Elle ne savait pas à quel point elle pouvait lui faire confiance.

Elle s’apprêtait à lui balancer un très aimable "Ça ne te regarde pas", sur le ton le plus avenant qu'elle connaissait quand il prit la parole de nouveau.
« Non parce que je t'accompagnerai là où tu iras, tu n'es pas la seule à te faire chier ici enfin à moins que tu ne partes pour une autre raison. »

Nouveau soupire de la blonde, quel pot-de-colle. Elle avait une furieuse envie de le rembarrer mais se reteint au dernier moment.
Elle l'observa tandis qu'il surveillait l'orée de la forêt. Elle le jugeait rapidement. Après tout pourquoi pas... La colonie romaine était loin, elle n'y avait jamais mis les pieds et ne savait s'y rendre que par quelques indications floues. Lui y était déjà allé. Il pourrait la guider. Et en cas d'attaque de monstres, il valait mieux être deux plutôt qu'un.
Léo avait prouvé sa fidélité à la colonie pendant la guerre. Il n'était pas un traitre, elle en était certaine. Et il n'était pas le genre de pensionnaire à aller dénoncer les fugueurs... Surtout s'il décidait de l'accompagner. En revanche, si elle le rembarrait maintenant...que ferait-il ? Ça elle n'en savait rien... Si il l'avait mauvaise, il pourrait la dénoncer. Et elle aurait de sérieux ennuis, ce qui était absolument hors de question.

Avec un énième soupire, la blonde prit sa décision. "Je vais au camps romain" répondit-elle en guettant sa réaction. "Je veux en apprendre plus sur cette histoire de vol d'ombres."
Elle le regardait tout en parlant, guettant ses réactions. Typique de la blonde, elle était curieuse, elle aimait tout savoir et elle aimait surtout savoir ce que pensait ce qui la côtoyait.


"The only person we can trust is none other than ourselves"
 
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Valdez
avatar
« Grec »
Messages : 149
Humeur : Perplexe

MessageSujet: Re: [02] - To the edge of the forest (ft Léo Valdez)   Sam 14 Déc - 22:57

"Je vais au camp romain" elle ajouta rapidement comme pour se justifier de ses agissements "Je veux en apprendre plus sur cette histoire de vol d'ombres." 
Le vol d'ombres, oui Léo en avait entendu parler et même si cela touché certains de ses anciens camarades il n'y avait pas vraiment porté une grande attention, c'était leurs problèmes. Mais elle n'avait pas tort en voulant s'aventurer là-bas pour découvrir deux trois trucs sur cette histoire sans queue ni tête. 
Il lui dit avec sérénité :

 
« Alors je t'accompagne, je n'ai rien de mieux à faire aujourd'hui. »
et sans attendre une réponse de la jeune femme il prit la direction du camp romain qui se trouvait à San Francisco alors qu'eux étaient à New York et il rajouta : « On en a pour un moment alors dépêches-toi » une sourire s'afficha sur son visage. 

Buisson par buisson il traversa les buissons épineux et les hautes herbes qui commençaient à le démanger. Il se demandait si la blonde le suivait toujours ou encore plutôt, il n'aimerait pas avoir la surprise de voir un monstre apparaître et de se retrouver seul devant. Surtout qu'il n'avait pas vraiment l'équipement pour se battre. 

L'idée de revoir ses comparses d'aventure le rendait nostalgique, cela faisait maintenant un an et demi peut être même deux ans qu'ils avaient terminé leur quête. Ils se doutaient que les revoir allait lui faire bizarre surtout certains ou certaines. Il savait toujours par ou il en était avec Hazel, même si cette dernière était avec Franck, il savait qu'il ne ressentait rien
pour elle mais peut-être que. Enfin brève l'histoire de sa vie est compliqué. 
Il se retourna pour voir la jolie blonde, elle le suivait apparemment.

Pas un mot il ne lui adressa pas parce qu'il n'en avait pas envie mais parce qu'il n'avait rien d’intelligent à dire. Puis il heurta une étrange chose et se ramassa sur le sol. Un monstre, il fallait qu'il heurte une de ces bestioles maintenant. Un Minotaure se leva et se tenait devant le jeune homme qui répliqua à Joyce ;

-Je crois qu'on est mal...


    love is their resistance
    THEY'LL KEEP US APART AND THEY WON'T STOP, BREAKING US DOWN AND HOLD ME, OUR LIPS MURT ALWAYS BE SAELED..
    code broadsword.
 
Voir le profil de l'utilisateur
Joyce Neller
avatar
« Grecque »
Messages : 459
Humeur : Live, Love & Laught

MessageSujet: Re: [02] - To the edge of the forest (ft Léo Valdez)   Lun 23 Déc - 16:38

Joyce ne disait rien non plus. Elle réfléchissait aux excuses qu'elle sortiraient si on s’apercevait qu'ils sortaient de la colonie sans autorisation. Et surtout, elle réfléchissait à comment elle agirait une fois au camps romain. Elle n'y avait jamais mit les pieds mais en avait déjà rencontrés... Ils n'étaient pas tous commode et surtout, ils étaient très à cheval sur le règlement.

Elle hésitait à dire tout de suite pourquoi elle était là ou bien à chercher à le découvrir sans rien dire. Mais dans ces cas-là elle devrait avertir Léo et elle ne savait pas si il était bon menteur... encore moins si il tremperait là-dedans. Il semblait avoir des amis là-bas, et elle avait comme l'impression que leur mentir ne lui plairait pas. Il faisait partit de ces gens loyaux qui ne trahissent pas leurs amis. Une faiblesse qui faisait perdre un sérieux avantage à Joyce.

Elle était en train d'échafauder un plan, écartant machinalement les branchages qui lui faisait face quand une ombre se dressa devant elle. Elle releva les yeux et aperçut le monstre. Le minotaure qui aimait venir rôder près de la colonie. Avant qu'elle n'ait le temps d'avertir Léo, il avait foncé dedans et retomba lourdement par terre.
Joyce ne lâchait pas la bête des yeux. Deux choix s'offrait à elle. Fuir et laisser Léo en pâture, ou le sauver et risquer de finir elle même en pâture. En temps normal, elle n'aurait pas hésité... mais elle voulait vraiment aller à cette colonie et elle avait une chance avec Léo d'y aller rapidement. Or ce garçon avait été suffisamment intelligent, ou étourdis au choix, pour ne pas lui mentionner où ça se trouvait.

Avec un soupire résignée, elle sortit son poignard de sa manche. L'éclat du bronze céleste attira l’œil du monstre qui reporta son attention sur elle. Elle recula un peu, espérant qu'il la suive le temps que Léo recouvre ses esprits. Après un bref coup d’œil, elle s’aperçut que le garçon n'avait pas d'armes... Cela signifiait-il qu'elle devoir se battre seule ? Perspective peu attrayante.
Elle recula encore un peu, cherchant une tactique. Mais avant qu'elle n'ait le temps d’échafauder un plan, il avait commencer à lui courir dessus. Elle eut à peine le temps de plonger sur le côté et de se relever qu'il rechargeait déjà vers elle. La blonde jura. On ne lui avait pas appris, dans les entrainements, à abattre plus de 300 kilos de viandes furieuse. Alors qu'il attaquait de nouveau, elle para de son poignard, ce qui laissa une entaille dans son torse. Malheureusement, l'entaille n'était que superficielle et elle ne réussit qu'à attiser la colère du monstre.
Il eut un violent geste du bras que Joyce ne parvint pas à éviter et elle se retrouva projetée en arrière, se cogna brutalement à un tronc d'arbre avant de s'effondrer au sol.

Elle était trop sonnée pour se relever. Elle avait perdue son poignard lors de la chute, elle ne savait où. Sa vision était brouillée et quand elle rouvrit les yeux, elle vit entre quelques mèches de cheveux une grande forme noir s'approcher d'elle. Elle n'arrivait pas à bouger, ni même ramper. Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était espérer que Léo soit aussi loyal qu'elle ne l'imaginait et qu'il n'hésiterait pas à l'aider. Lui n'avait pas besoin d'elle... mais les gens comme lui était gentil... non ?


"The only person we can trust is none other than ourselves"
 
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Valdez
avatar
« Grec »
Messages : 149
Humeur : Perplexe

MessageSujet: Re: [02] - To the edge of the forest (ft Léo Valdez)   Dim 2 Mar - 20:27

La demoiselle venait de lui sauver la vie, elle avait tenté une approche en douceur, elle l'avait quelque peu amoché sans vraiment que cela fasse son effet, Léo se releva chancelant, sa cheville avait été touché, il sentait la douleur violente quand il tenta de se remettre droit.

Mais il le devait, il devait aider, faire quelque chose, il savait que sa lui retomberait dessus s'il elle venait à décéder. Il n'eut donc le choix que de se mêler à la bagarre qui commençait à vraiment chauffer quand le blonde se vit projeter contre un tronc d'arbre, Léo pensa que les vertèbres de Joyce avaient dû prendre un gros coup. Le jeune homme chercha quelque chose pour attirait la bête qui fonçait encore sur la jolie blonde, s'il ne faisait rien il allait la tuer d'un coup de cornes.

Léo chercha tout et n'importe sur le sol terreux de la forêt, un cailloux de tailles moyennes fut choisi comme diversion, il le prit en main et tenta de le jeter de toutes ses forces sur la bête qui chargeait.

Le projectile ricocha sur la tête du monstre,qui s'arrêta net, pas que cela l'ai vraiment blessé mais au moins son attention se tourna sur Léo qui devint d'ailleurs blanc comme un linge quand ce truc lui fonça dessus à toute vitesse. Léo n'eut le temps de sortir son arme, il détalla comme un lapin quand il voit un chasseur.

Un monstre à ses trousses, la cheville en vrac Léo n'était pas vraiment dans un de ses meilleurs jours, il tenta tout en courant de sortir son arme de son fourreau. Il trébucha lourdement sur une racine et sortit son épée à temps se tournant vers le monstre qui se trouva au dessus de lui, il avait une haleine de poney, Léo tenta de lui fourrer son épée en pleine poitrine mais cela l’effleura à peine. Il était trop grand, trop imposant et trop puissant.

Léo fut envoyé dans les airs, vraiment aujourd'hui n'était pas un bon jour, il rejoint la demoiselle sur le sol mouillé de la forêt, il lui dit d'un ton sarcastique :

-Et bien je crois qu'on n'est perdu, une idée pour s'en sortir ?

Son arme se trouvait à quelque dizaine de mettre de lui, que faire maintenant....


    love is their resistance
    THEY'LL KEEP US APART AND THEY WON'T STOP, BREAKING US DOWN AND HOLD ME, OUR LIPS MURT ALWAYS BE SAELED..
    code broadsword.
 
Voir le profil de l'utilisateur
Joyce Neller
avatar
« Grecque »
Messages : 459
Humeur : Live, Love & Laught

MessageSujet: Re: [02] - To the edge of the forest (ft Léo Valdez)   Jeu 6 Mar - 10:21

En voyant Léo faire diversion, Joyce s'était accordée quelques secondes de répit. Elle ferma les yeux, tenta de reprendre ses esprits. Elle entendait la bataille entre le monstre et le jeune homme et elle se résolu à rouvrir les yeux. Léo venait de tomber par terre en tentant de sortir son épée de son fourreau.
Elle sentit son souffle s'accélérer. Le monstre allait le tuer, et s'il le tuait, il allait revenir s'occuper d'elle. Ce qui lui laissait approximativement 10 secondes pour reprendre des forces et détaller. Mission impossible. Sans les quitter des yeux, elle se redressa lentement en position assise, grimaçant à cause de la douleur. Elle aperçu Léo qui tentait de l'embrocher. Sa tentative fut un échec. Maintenant, le monstre était deux fois plus énervé.
La jeune fille chercha désespérément son arme au sol mais à peine avait-elle pu la distinguer que le sang-mêlé retomba lourdement à ses côté, la déconcentrant. Elle reporta son attention sur lui, l'air inquiète. Visiblement, il était encore vivant. Il ne tarda pas à remuer pour se redresser péniblement. Elle souffla de soulagement.

-Et bien je crois qu'on n'est perdu, une idée pour s'en sortir ?

Joyce grimaça.
-"On n'est jamais perdu" marmonna-t-elle.

Elle ne pouvait accepter l'idée de mourir aussi stupidement. Si elle devait mourir, autrement que de vieillesse, ce serait après s'être attiré des honneurs sur un champ de bataille, alors non, elle n'allait pas mourir maintenant.
Elle prit une longue inspiration. Une idée lui était venue. Il y avait soixante-quinze pour cents de chance que ça échoue.... Mais il y en avait aussi quinze pour que ça réussisse. Ça allait faire mal, mais elle n'avait pas d'autres choix devant elle dans l'immédiat.
Elle relança un coup d’œil à son poignard, qui avait été miraculeusement rejoint par l'arme de Léo. Les dieux étaient-il avec eux ?
Elle prit fermement le poignet de Léo et fixa le monstre tandis qu'il se ruait vers eux. Son cœur se serrait un peu plus à mesure que les mètres entre les deux se raréfiaient. Puis, au dernier moment, elle cria un "Maya"... Ou du moins elle voulu le crier, à vrai dire sa voix se perdit dans sa gorge et ce n'est qu'un murmure rauque qui en sortit. Mais les chaussures l'entendirent. Les ailes sur les côtés se déployèrent et elle réussit à décoller pour s'éloigner du monstre. Elle avait appris de puis longtemps à s'envoler sans élan. Elle le faisait pour passer le temps sans penser qu'un jour ça lui serait utile. Seulement, elle était toujours seule d'ordinaire, et le poids de Léo en plus du sien la déstabilisa. Au lieu de s'envoler jusqu'aux armes, elle perdit l'équilibre et ils retombèrent à quelques mètres. Chute particulièrement douloureuse après les précédentes blessures. Joyce grimaça de nouveau, retenant un gémissement de douleur. Du bout des doigts elle réussit à attraper l'arme de Léo qu'elle lui passa. Elle ne dit rien mais espérait qu'il comprendrait : faire diversion pendant qu'elle allait chercher son propre poignard quelques centimètres plus loin.


"The only person we can trust is none other than ourselves"
 
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Valdez
avatar
« Grec »
Messages : 149
Humeur : Perplexe

MessageSujet: Re: [02] - To the edge of the forest (ft Léo Valdez)   Mer 12 Mar - 13:56

La jolie blonde lui répondit en marmonnant :

-"On n'est jamais perdu" 

Enfin là quand même un monstre de quelques tonnes leur fonçait dessus sans ralentir, un coup de sabot, d'épée ou autre risquerait de mettre fin à leur jour donc il ne voulait pas paraître pessimiste mais pour le moment ils étaient perdu. Le sol tremblait sous le poids de la bête, Léo déglutit attendant probablement le choc. Il ferma les yeux attendant probablement la mort, mais une main s'accrocha à lui fermement. Il pensait avant de rouvrir ses yeux que la bête l'avait attrapé mais la taille de la main lui fit vite pensait qu'il s'agissait de Joyce.

Elle l'agrippait et sans crier gare elle hurla un nom, celui d'une certaine Maya, il ne comprenait pas pourquoi elle criait, était-ce sa mère qu'elle appelait comme appellerait un enfant apeuré avant de pleurer ? Ou alors était-ce une amie qui aller venir leur porter secours ?

En réponse il ne sentit que ses pieds quittant la terre ferme, il vit que la demoiselle portait des chaussures ailées, probablement liées à son père étant le coursier des dieux il en possédait plusieurs père. Quelle générosité ce Hermès.

Joyce le sauva donc d'une mort certaine, cependant les chaussures s'affaiblissaient probablement à cause du poids qu'elles supportaient, elles ne devaient pas avoir l'habitude de porter deux personnes à la fois.

Ils ont donc piqué une tête vers le sol, par chance c'était non loin de leur armes, ils ne pouvaient tout de même pas les atteindre et la bestiole se stoppa nette faisant un demi-tour sur elle même, elle leur faisait face de nouveau. Joyce eut le bras assé long pour attraper son arme à lui. Elle lui passa rapidement.

Il se releva douloureusement, la chute avait été assez violent et son dos avait pris cher. Maintenant de nouveau attirer l'attention sur lui pour que la demoiselle puisse récupérer son poignard qui se trouvait encore sur le sol.

Les yeux de la bête les fixaient, Léo ne savait pas si les monstres ressentaient le stresse, qu'ils éprouvaient. Léo hurla à la bête pour attirer son attention :

-C'est tout ce que tu es capable de faire ? Viens me chercher si tu es un homme ? Nan un monstre enfin tu es quoi ?

Léo dévia de sa trajectoire marchant lentement s'éloignant ainsi de Joyce pour qu'elle est le temps de se relever et reprendre ses esprits. Il rajouta a l'encontre du monstre :

-Allez viens je t'attend ! Le jeune homme devait avoir un dose d'adrénaline plutôt importante pour provoquer un monstre de cette taille. De l'inconscience aussi d'ailleurs. Il marcha et vit que la chose fonça vers lui rapidement. Il se jeta sur le coté évitant de peu un coup violent.

Durant quelques minutes il tenait à l'écart le monstre de Joyce mais il commençait à fatiguer de tous ses allez retour pour éviter le monstre. Il se retrouva rapidement coincé contre un arbre. ''Et merde'' ce dit-il.


    love is their resistance
    THEY'LL KEEP US APART AND THEY WON'T STOP, BREAKING US DOWN AND HOLD ME, OUR LIPS MURT ALWAYS BE SAELED..
    code broadsword.
 
Voir le profil de l'utilisateur
Joyce Neller
avatar
« Grecque »
Messages : 459
Humeur : Live, Love & Laught

MessageSujet: Re: [02] - To the edge of the forest (ft Léo Valdez)   Dim 16 Mar - 11:16

Joyce regarda Léo se lever difficilement et aborder le monstre pour attirer son attention. Elle resta un moment sans bouger. Malgré elle, elle devait bien admettre qu'elle était impressionnée de sa bravoure. Peu de personnes auraient eu le courage de le faire.
Elle le regarda un instant avant de reprendre ses esprits et de se relever difficilement. Elle rejoignit rapidement son poignard et le saisit.
Elle se retourna ensuite vers Léo et le monstre qu'il continuait de distraire. Tant que celui-ci parvenait à tenir tête au monstre, Joyce en profitait pour chercher une stratégie. Mais rien ne lui venait. Il lui aurait fallu une arme de jet, qu'elle aurait pu jeter dans le dos du monstre et ainsi l'abattre à coup sur. Mais Joyce n'avait pas de telles armes sur elle et elle manquait cruellement de temps pour en improviser une avec le tas de bois par terre. Non, elle devrait se contenter de son poignard. Il pouvait devenir une arme de jet, il suffisait qu'elle le lance bien... Mais autant elle se débrouillait bien au tir à l'arc, autant au lancer de poignard, elle n'avait jamais été très douée.
Elle hésitait encore quand elle vit Léo acculé à un arbre, la bête se rapprochant lentement de lui, comme si elle savait que cette fois, rien n'empêcherait son festin. Joyce n'avait plus vraiment le temps de réfléchir. Avec un soupire résigné, elle visa du mieux qu'elle pu et lança son poignard. Ce dernier fendit l'air avant de se planter profondément dans la cuisse du monstre... Elle qui avait visé la tête...  Mais ce coup suffit à le faire chanceler. La bête qui ne pouvait plus tenir que sur une patte s'effondra au sol dans un bruit sourd et une meuglement terrifiant.
Malgré elle, elle releva la tête vers la colonie. Si tout ce bruit n'avait alerté personne, alors vraiment elle était vernie. Mais elle rebaissa rapidement la tête vers le monstre qui, malgré sa patte endommagée, n'en perdait pas moins de haine et continuait de gesticuler violemment. Elle espérait que Léo puisse s'approcher pour lui planter son épée dans le cœur mais il ne pourrait s'avancer sans se faire hacher menu. Elle releva la tête vers le jeune homme, jusqu'à croiser son regard. D'un geste, elle lui fit comprendre de contourner la bête pour le tuer par derrière pendant qu'elle ferait diversion par devant. Elle n'avait plus d'armes, c'était à elle de le faire désormais. Bien loin de l'enchanter, c'était un rôle qu'elle évitait d'ordinaire, bien trop dangereux à son goût.
Elle s'approcha de la bête, se plaça devant elle, à une distance raisonnable et s'accroupit devant sans la quitter des yeux. Le monstre pouvait difficilement bouger et Joyce pouvait encore s'écarter si il reprenait soudain des forces. Tout ce qu'elle voulait faire c'était attirer son attention, lui faire croire qu'elle abandonnait la partie et qu'elle "s'offrait" à lui. Elle espérait qu'ainsi, il en oublierait le jeune homme.


"The only person we can trust is none other than ourselves"
 
Voir le profil de l'utilisateur
Léo Valdez
avatar
« Grec »
Messages : 149
Humeur : Perplexe

MessageSujet: Re: [02] - To the edge of the forest (ft Léo Valdez)   Sam 5 Avr - 22:21

Joyce tenta de faire diversion, le jeune homme respirait fortement, le stresse le gagnait, il se demandait pourquoi il avait fallu qu'il la suive dans la forêt, bon c'est vraie qu'elle aurait été encore plus en danger mais là au lieu d'un ils étaient deux à voir la mort se rapprocher. Pourtant ils n'étaient pas les plus inexpérimenté du camp, comment un seul monstre pouvait terrasser deux adolescents plutôt intelligent et méticuleux au combat ? Comment avaient-ils pu être aussi distrait pour ne pas voir qu'ils allaient droit au mur.

Léo regardait la bestiole bougeait mollement, elle avait vraiment du mal depuis que le jeune homme et Joyce l'avaient planté à plusieurs reprise pourtant elle n'abandonnait pas, elle voulait gagner, elle voulait nous vaincre, nous tuer.

Soudain Léo sentit la chaleur dans ses mains, une lumière ardente apparut au creux de ses dernières et au lieu de garder son calme il paniqua, certes ils avaient appris à les maîtriser depuis le temps mais le souvenir douloureux de sa mère périssant dans les flammes qu'il avait causé revenait sans cesse. Il était l'assassin de sa propre mère.

Il se leva violemment effrayant le monstre qui pris du recules, le jeune homme était en train de se transformer en torche humaine, il observait la jolie blonde, qui avait tenté une diversion. Maintenant il fallait qu'elle parte ça devenait dangereux pour elle, il ne savait pas ce qu'il se passerait, ses pouvoirs étaient tellement imprévisible.

Il lui cria :

-Va-t-en, ça devient trop dangereux, je sais pas ce qu'il va se passer encore une fois, il faut pas que tu restes là !

Il ne savait pas si elle l'avait écouté, en tout cas les choses empiraient, ses vêtements prenaient feux, il allait se retrouver nu devant une demoiselle si elle n'était pas partie et de prime devant un de ses gros lourdos de monstre qui un instant avait disparus de l'esprit de Léo. Il se retourna vers la bête qui semblait vraiment aussi terrifié que Léo l'était, elle n'oublia pas pour autant ce qu'elle venait faire ici et oubliant sa peur elle se dirigea vers le jeune latino tout en boitant et saignant.

Il reprit sa course dans la forêt mais cette fois si en flamme, son tee-shirt venait de prendre feux, et pas que il s'approchait d'une moindre branche, feuilles, herbes ou autre choses inflammable qu'elle prit feu, s'il continuait à courir comme ça c'est la clairière qui allait se transformer en véritable brasier. Une véritable catastrophe.

Son tee-shirt se consuma que les flammes attaquèrent son jean, il observa derrière lui, le monstre le suivait encore, il observa aussi qu'il avait du mal à échapper aux arbres en flammes, il fut rapidement réduit en cendres. La plus simple des batailles en soit mais maintenant un nouvel ennemis ! Le feu, quand s'arrêtera cette journée infernal ?

Le jeune homme remarqua aussi qu'il venait de se piéger dans la clairière qui maintenant ressemblait plutôt à un brasier, il remarqua aussi que la blonde se trouvait encore dans cette dernière, il la rejoint rapidement tout en remarquant que le feu qui se propageait sur lui même s'apaiser, le laissant en caleçon devant Joyce, situation des plus gênantes, mais le pire était probablement les flammes qui consumaient la clairière et se rapprochait dangereusement d'eux.

- Je suis vraiment désolé pour ça et ça en montrant qu'il n'était vêtu que de chaussures et d'un caleçon.


    love is their resistance
    THEY'LL KEEP US APART AND THEY WON'T STOP, BREAKING US DOWN AND HOLD ME, OUR LIPS MURT ALWAYS BE SAELED..
    code broadsword.
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [02] - To the edge of the forest (ft Léo Valdez)   

 

 

[02] - To the edge of the forest (ft Léo Valdez)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Forêt-
© CRFPH ( Communauté Rpg des Fans de Percy jackson et Harry potter). Tous droits réservés. - Production 2011-2014.