[01] Quelque part, au milieu de la forêt. (Pv Rowena MacHood)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caïn H. Teôk
avatar
« Grec »
Messages : 38

MessageSujet: [01] Quelque part, au milieu de la forêt. (Pv Rowena MacHood)   Lun 16 Sep - 13:40

Voilà bien deux jours qu’il était arrivé à la colonie des sang-mêlées et il ne connaissait encore rien de ce monde. Ce soir-là, il s’éveillait doucement dans l’obscurité du bungalow d’Hadès. Sur la pointe des pieds, il prit quelques affaires et s’éclipsa hors du bâtiment, passant devant Alexia et la jeune femme blonde dont il ne connaissait pas encore le nom.
Arrivé à l’extérieur, il ne prit pas la peine de mettre ses lunettes de soleil, la nuit était déjà tombée et la lune était haute dans le ciel étoilé. Il se dirigea droit devant lui puis tourna quand cela l’exigeait mais sans jamais savoir où il allait. Deux jours … Deux jours loin de chez lui et loin de son père. Non pas que son ancienne vie lui manquait mais qu’à présent, savoir qu’elle était loin derrière lui était très déroutant. Il ne savait pas où la vie l’emmenait ni si elle lui avait réservé une place dans son futur. Il ne comprenait pas ce qu’il se passait ni encore moins les gens qui l’entourait. Tous avec leurs sourires et leurs souvenirs de batailles. Quels genre de personne étaient-ils tous pour parler de bataille et de guerre avec autant d’ardeur ? Comme si c’étaient des souvenirs.
Il quitte un monde de fou pour un autre. Cruel compromis. La vie se moque de lui.
S’il omettait qu’il avait trouvé une place au bungalow d’Hadès, il se sentait toujours seul. Avant il avait son père, maintenant personne. De plus, les rares qu’il croisait le toisait d’un regard lourd d’attention et de méfiance, le mettant en garde qu’aucun d’eux ne voulait avoir à échanger un seul mot avec lui et préférait respecter une certaine proximité entre eux.
Passant devant un grand bâtiment, il s’arrêta quelques secondes en constatant que quelqu’un l’observait. Même dans la nuit, il voyait tout dans la plus parfaite netteté et ce qu’il vit lui donna un léger frisson dans le dos. Un centaure. Créature mythologique certes, mais pourquoi le regardait-il également avec la même méfiance que tout le reste ? Sang-mêlées, sang-mêlées, voilà le mot le plus primé de cette colonie et sans savoir pourquoi, il repensa à cette fille qui l’avait sauvé des loups garous et qui lui avait demandé au beau milieu du danger : « Est-ce que tu connais tes deux parents biologiques ? ». Il reprit donc sa route avec ce problème en tête, valsant sa tête derrière lui pour voir si le centaure avait cessé de l’observer, ce qui n’était pas le cas.
Résoudre cette question, voilà qui serait un premier pas vers ces mystères qui se mouvaient devant lui en se moquaient de lui. Il se dirigeait vers la forêt, ignorant qu’elles étaient les limites du camp. Dire qu’il n’avait jamais pensé à sa mère aurait été le plus gros mensonge qu’il aurait pu inventer. Il préférait juste ne jamais y penser. Quel genre de mère aurait abandonné son enfant aux mains d’un monstre de père ? Surement une femme aussi cruelle que son père. Alors voilà ce qui clôturait toujours le débat en lui, sa mère est surement aussi abjecte que son père.
En s’enfonçant plus dans la forêt, il avait l’impression qu’une lumière inondait un petit bosquet au loin. Il s’approcha prudemment, ne sachant pas sur quoi il allait tomber. L’endroit était presque trop beau pour être vrai. La nature elle-même était en éveil, un tronc d’arbre était disposé au milieu du bosquet, l’herbe était verte comme si le soleil continuait d’abreuver de chaleur et de lumière. Un petit cours d’eau et un petit bassin coulaient devant le tronc d’arbre, dégageant une lumière peu commune, une lumière blanche, comme si la lune irradiait l’eau.
Et puis il y avait cette fille assise sur le tronc. De dos, laissant tomber sa crinière de sève. Caïn avait envie pour une fois d’être quelque part, dans un endroit où il se sentirait bien, alors il demanda d’une voix timide :

- Si je m’approche, vous aussi vous me regarderez comme si j’étais de la pire espèce ?
 
Voir le profil de l'utilisateur
Rowena MacHood
avatar
« Grecque »
Messages : 40

MessageSujet: Re: [01] Quelque part, au milieu de la forêt. (Pv Rowena MacHood)   Mer 18 Sep - 11:38

Rowena n'arrivait pas à dormir. La température n'était pas la bonne, pour commencer - avec une couverture, trop chaud ; sans, trop froid. Le bungalow était désert, comme toujours.
Quand elle s'était levée, ses pas avaient longtemps résonné.
Elle avait tourné en rond pendant quelques temps, une demi-heure peut être. Tenté de lire, tenté de se concentrer sur quelque chose - n'importe quoi. Impossible. Ses pensées se faisaient la malle.
Elle était arrivé ici il y a presque un an.
Row aurait bien aimé croire que ses insomnies étaient dûes à cette date fatidique, malheureusement c'était peu probable. C'était ses peurs qui la maintenaient éveillée, ses peurs qui la réveillait. Tout le temps. Toutes les nuits.
Elle finit par se rendre à l'évidence : autant faire quelque chose. Elle enfila un pull et un jean, saisit une lampe et un bouquin au hasard dans ceux éparpillé par terre, et sortit dans l'obscurité, vers la forêt.

Elle n'avait pas besoin de lampe pour s'orienter dans les bois - la lune était pleine, et la compagnie des arbres lui était plus familière que celle des hommes. Il est plus facile de ne pas se perdre parmi les êtres que l'on aime que dans une foule oppressante.
Rowena trouva facilement son tronc d'arbre préféré, devant un tout petit ruisseau. Mais, pour une fois, elle préféra s'allonger dans l'herbe.
Et elle s'endormit.

Peut-être une heure plus tard, elle fut réveillée par un cerf passant tout près d'elle.
Elle se redressa - mais le cerf partit. Effrayé? Puis elle s'installa sur le tronc et, à la lumière flaiblarde et tremblante de sa lampe torche, commença à lire. The catcher in the rye, de Salinger.

Row se disait souvent qu'elle devrait se dénicher une lampe frontale. Ce serait nettement plus pratique pour lire.

- Si je m’approche, vous aussi vous me regarderez comme si j’étais de la pire espèce ?

Elle ne l'avait pas entendu arriver, trop plongée dans son livre.
Elle se retourna et l'observa attentivement. Plutôt grand, grands yeux verts (ou pas, à cette distance et dans la nuit... mais Row aimait bien les yeux verts), deux bras et deux jambes.

- Eh bien, il me semble que tu ressemble presque à un être humain. Je pense que tu peux t'approcher sans que je m'enfuie, dit elle - en riant.
 
Voir le profil de l'utilisateur
Caïn H. Teôk
avatar
« Grec »
Messages : 38

MessageSujet: Re: [01] Quelque part, au milieu de la forêt. (Pv Rowena MacHood)   Mer 18 Sep - 12:50

Aussi surpris que soulagé, il s’approcha doucement, n’étant pas sur que cette jeune fille était sincère ou si elle se moquait de lui. La lumière de la lampe torche brillait fort, ce qui donna malheureusement à Caïn le prétexte de remettre ses lunettes de soleil. Il ne comprenait pas d’où lui venait ce problème, craindre la lumière du soleil ou la lumière tout simplement. Il lui semble qu’il avait ce problème depuis toujours. Il s’amusait à penser quelque fois qu’il ressemblait un peu au super héro : Scott Summers dans les X-men, sans les pouvoirs …
Toujours à pas lent, il s’approcha de la jeune fille, dans le silence, laissant place au frottement de ses habits quand il bougeait et au ruissellement de l’eau dans la rivière pour bercer ce silence platonique.
Il s’assit sur le tronc d’arbre, recouvert de mousse et observa le petit cours d’eau devant lui. Il était toujours perdu dans ses pensées et maintenant perdu dans ce monde, sans attache, sans but.

- C’est juste .. C’est juste que je ne connais personne ici et tout le monde me regarde comme le vilain petit canard qui doit être éjecter à cause d’une tare.


Faisait-il référence au fait que sa mère à priori divine ne l’avait pas encore reconnu en tant que fils ? Oui probablement. Il  pensait même improbable qu’il soit un demi-dieu. Oui, il avait passé la barrière du camp. Oui, il voyait dans le noir total. Mais cela ne faisait pas de lui quelqu’un d’extraordinaire. Même s’il était presque improbable que quelqu’un d’autre dans le monde voyait dans l’obscurité, il était persuadé qu’il n’était pas le seul. Peut-être que quelqu’un d’autre dans cette colonie voyait également dans l’obscurité ?

- Même celui que vous nommez Chiron me toise d’un regard suspicieux. C’est franchement agaçant.


Il n’avait jamais eu d’amis. Il n’avait, pour ainsi dire, jamais eu de réel contact avec le monde extérieur aussi normal et maintenant anormale qu’il soit. Alors quand les bruits au sujet de Chiron, le professeur le plus sage de ce camp, lui vinrent aux oreilles, il était presque déçu que leur premier contact, même visuellement, ce passe dans ces conditions. Tout deux savaient à l’avance que leur future relation se passera sans confiance, en méfiance permanente.
Dans tous les cas, même s’il était rejeté déjà par beaucoup, il n’y avait aucune raison pour laquelle il devait se montrer lui-même en recul avec cette fille. Peut-être que pour une fois, ça pouvait se passer différemment, autrement.

- Comment .. Comment tu t’appelles ?


A son tour de sourire bêtement, timidement. Il n’avait pas envie de montrer cette part de lui, celle qui souffre en permanence. Alors, même si la façade qu’il affichait n’était pas honnête, il préférait l’arborer, qu’il puisse la porter et ensuite poursuivre sans se dire que ce n’est qu’une façade.
 
Voir le profil de l'utilisateur
Rowena MacHood
avatar
« Grecque »
Messages : 40

MessageSujet: Re: [01] Quelque part, au milieu de la forêt. (Pv Rowena MacHood)   Sam 28 Sep - 15:24

Il s'approcha. Et mit des lunettes de soleil. Rowena eut un sursaut de surprise, puis éteignit la lumière. Elle voulait voir ses yeux.
Il s'assit à côté d'elle.

- C’est juste .. C’est juste que je ne connais personne ici et tout le monde me regarde comme le vilain petit canard qui doit être éjecter à cause d’une tare.

Je doit être la première personne à qui il parlait en espérant quelque chose. Ca va. Je comprend ça.

-Même celui que vous nommez Chiron me toise d’un regard suspicieux.


Chiron? Même avec elle, il avait été presque gentil.

- C’est franchement agaçant. Comment .. Comment tu t’appelles ?

Il eut un minuscule sourire. Timide, peureux, mais vrai. Tel que peu de personnes savent encore le faire et qu'aucun ne fait ici. Elle prit son temps pour répondre - il méritait le respect d'une réponse réfléchie.

- Rowena. Et toi?

Ne pas attendre sa réponse. Il la lui donnerait après - ils avaient toute la nuit, après tout.

- La première soirée à laquelle j'ai participé à été désastreuse. C'était pour Halloween, il y a presque un an... J'ai fini la nuit dans le bungalow d'Artémis, parce que j'ai détruit le mien.

Parle, toi aussi. Tu n'es pas le seul à vouloir de la compagnie, pensa-t-elle. Mais ce n'était pas le genre de choses qu'on disait à quelqu'un dont on ne savait pas le nom, si?

Rowena glissa ses mains sous ses cuisses. Le vent se levait.
 
Voir le profil de l'utilisateur
Caïn H. Teôk
avatar
« Grec »
Messages : 38

MessageSujet: Re: [01] Quelque part, au milieu de la forêt. (Pv Rowena MacHood)   Lun 30 Sep - 14:43

Le vent se lève, c’est la nuit. Qu’il fasse froid en pleine nuit ou bien trop chaud, cela ne l’aurait pas dérangé. Pas sur qu’il soit du même avis la journée. Il n’empêche qu’il observait cette jeune fille minutieusement sans pensée obscure. Sa façon de parler, de s’exprimer, sa gestuelle. Chaque chose qui caractérise sa personnalité et qui fait d’elle ce qu’elle est, même si c’est peu d’élément pour juger une personne. Voilà où il en était arrivé, à faire des analyses de personne tellement vite pour anticiper, se protéger à l’avance et ne laisser aucune place à la surprise. Peut être est-ce du à une prise de conscience assez différente des autres dû également à un mauvais passé, surement … Cela enlève toute magie dans le monde aux yeux de la personne. Caïn en a assez de souffrir. Alors, il écoute cette Rowena parler, histoire de lui laisser sa chance, ne pas se dire qu’elle est dénué d’intérêt ou qu’elle soit aussi stupide que toutes ces personnes qui le regardent d’un très mauvais œil et qui préfèrent l’éviter.
Caïn s’approcha une fois que sa voix s’interrompit à cause du petit vent frais et ôta son blouson de cuir noir qu’il avait trouvé, ou volé selon les opinions, pour lui tendre.

- Je n’ai pas froid.


Puis il s’assit.
La lumière de la lampe s’était tu un peu plus tôt ce qui ne l’handicapait plus du tout mais il n’enleva pas ses lunettes. S’il n’aimait pas une partie de son corps, ce sont bien ses yeux. Ses yeux noirs avec des teintes changeantes selon … selon il ne sait pas. Mais rien dans un miroir ne suggérait que ses yeux soient normaux. Plonger dans son propre regard, c’était très rare mais il avait l’impression de se plonger dans l’immensité de l’univers, tellement mystérieux et sombres à la fois.
Il fit un nouveau petit sourire.

- J’ai apparemment évité le bungalow d’Hermès vu que je ne suis pas encore revendiqué. Je n’aime pas vraiment qu’on touche à mes affaires.


C’est un comble pour lui de dire ça sachant que la veste tendu ne lui appartenait pas.

- Je loge au bungalow d’Hadès avec Alexia et cette autre fille blonde.


Puis, comme une once de jalousie, il reprit :

- Tu as été revendiqué toi ?


Le fait qu’il trouve plus de magie dans le mystère que dans d’autre chose l’étonne autant que pas du tout. Mais il regretta de lui avoir demandé son prénom quelque part, cela enleva une part du mystère de leur rencontre et le fait qu’il puisse discuter sans se connaitre, ça c’est beau. Alors sans s’en rendre compte, il ne lui communiqua pas du tout son propre prénom mais attendait avec impatience sa réponse, de la connaitre plus.
 
Voir le profil de l'utilisateur
Rowena MacHood
avatar
« Grecque »
Messages : 40

MessageSujet: Re: [01] Quelque part, au milieu de la forêt. (Pv Rowena MacHood)   Lun 30 Sep - 16:18

Il la regardait... peut être, puisque qu'il n'avait pas enlevé ses lunettes. Rowena n'aimait pas ça. Les yeux sont les fenêtres de l'âme, et elle voulait connaître la sienne.
Et il lui tend son blouson. Ca, elle ne s'y attendait pas. Elle l'attrape, plus par automatisme que par autre chose. OK, elle commençait à avoir froid, mais ça se voyait tant que ça?

- Je n’ai pas froid.

Elle enfile le blouson, en cuir - d'habitude elle déteste ça, porter une peau d'animal sur soi, mais maintenant ça paraît juste... normal. Dans l'ordre des choses. Et il tient chaud.

- J’ai apparemment évité le bungalow d’Hermès vu que je ne suis pas encore revendiqué. Je n’aime pas vraiment qu’on touche à mes affaires.

Tu n'aimes pas qu'on touche à tes affaires, mais passer ton blouson à une inconnue ne te pose pas de problèmes? J'ai loupé un épisode?
Ils étaient bien, là, pourtant, à parler. Sur un arbre, dans la forêt, du vent, le ruisseau qui coulait devant eux. La lune et les étoiles qui brillent, et les feuilles qui bruissent dans le vent, et les bruits des animaux et les insectes qui fourmillent dans le sol et sur le tronc et les chouettes qui hululent et le cerf pas très loin... Son blouson sur tes épaules.

- Je loge au bungalow d’Hadès avec Alexia et cette autre fille blonde. Tu as été revendiquée toi ?

Alexia, fille d'Hadès... le nom disait vaguement quelque chose à Rowena. Très, très vaguement. Quant à l'autre fille blonde...
Elle acquiesce. Il va peut-être me détester pour ça, par jalousie. Ou peut-être pas, je ne vois pas ses yeux!
Qu'est-ce que ça fait de ne pas savoir qui sont ses parents? Une fois qu'on a digéré le fait de n'être qu'à moitié humain?

Il avait été relativement aisé pour elle d'accepter son ascendance. Son père l'avait reconnue quelques jours après sa fugue.

- Fille de Pan, habitante solitaire du bungalow de Pan. Pour te servir.

Elle baisse la tête, laisse ses cheveux retomber sur son visage, se mord la lèvre. Hésite un peu.

- Tu ne m'as toujours pas dit ton nom.
 
Voir le profil de l'utilisateur
Caïn H. Teôk
avatar
« Grec »
Messages : 38

MessageSujet: Re: [01] Quelque part, au milieu de la forêt. (Pv Rowena MacHood)   Lun 30 Sep - 17:11

Voilà qui vient briser une part de mystère et donc une part de magie pour en révéler une autre part. Pas étonnant que le bosquet à l’air vivant, la nature répond à la présence de cette fille. L’image était somptueuse. La pleine lune également pointait le bout de son nez pour irradier le bosquet. Caïn hésitait à enlever ses lunettes. N’ayant pas de couleur d’œil déterminé, il n’aimait pas trop s’afficher. Comme pour sa mère divine évidemment. Il appréciait aussi la façon de se présenter de Rowena. « Pour le servir » … La fille de la nature au service des inconnues. C’est une bonne image de présenter la nature elle-même au service des autres car la nature est probablement l’une des choses les plus pures dans ce monde. Il se demandait si lui aussi était un fils du Dieu Pan ou bien d’un dieu dont l’utilité serait plus variés et plus secondaires comme les éclairs de Zeus par exemple.

Bon, je ne vais pas me montrer introverti par pur égoïsme …

- Caïn. Je m’appelle Caïn Teôk.


Réponse simple et en bon et du forme. En même temps, il n’avait pas réellement l’envie de s’étancher sur l’origine de son prénom. D’ailleurs, les enfants des Dieux Grecs avaient-il des connaissances sur les autres religions ? Ou bien restait-il concentrer sur la mythologie gréco-romaine afin de l’employer à bon escient. Connaissait-il le premier Caïn de la bible ? Celui de la Genèse ?
Enfin bref … Il préférait ne pas se dire que la réponse est oui.

- Est-ce pesant toute cette solitude en tant que seule résidente du bungalow de Pan ?


Et s’il était lui aussi descendant unique d’un Dieu et condamné à rester seul, cloitré dans un bungalow en ayant peu de contact avec ceux des autres ? C’était une possibilité qui n’était malheureusement pas à exclure.
Caïn fixa la pleine lune puis le petit ruisseau lumineux devant lui pour regarder son reflet. Il ôta ses lunettes puis en observa les couleurs. Il s’étonna lui-même à constater qu’ils étaient d’un bleu ciel clair très vif. Comment avoir honte d’une couleur banal ?
Il tourna enfin la tête vers Rowena sans lunette.

- Tu n’es pas obligé de répondre.


C’est vrai qu’il y a mieux pour entamer une relation avec quelqu’un. Surtout avec une fille. Pour casser les préjugés qu’elle pourrait se faire de lui, il enchaîna avec un sourire :

- Sinon, d’où viens-tu ? Et quel âge as-tu ?
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [01] Quelque part, au milieu de la forêt. (Pv Rowena MacHood)   

 

 

[01] Quelque part, au milieu de la forêt. (Pv Rowena MacHood)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Forêt-
© CRFPH ( Communauté Rpg des Fans de Percy jackson et Harry potter). Tous droits réservés. - Production 2011-2014.